Mbappé, au secours de Macron

Mbappé, au secours de Macron

Alors qu’on en avait déjà marre des manifestes d’intellectuels de gauche défendant le système (de leur creux de privilèges) se croyant le centre de la planète, une version moins pédante entre dans nos vies, tout aussi arrogante, plus médiatique. -motivé, plus indigne et hypocrite : le manifeste des athlètes millionnaires français pour mobiliser le vote contre « l'extrême droite ».

Depuis la fête de Marine Le Pen a remporté massivement les élections européennes dans toutes les circonscriptions électorales de France, sauf Paris, le pays de la démocratie libérale, de la guillotine égalitaire, s'est mis en colère pour empêcher le peuple de voter à nouveau aux élections législatives imminentes mal. Votez pour la survie, votez ce que vous voulez. Est-ce que ces électeurs trompés de Groupe national et de Reconquête que la démocratie et la diversité les incluaient ? Ce ne sont que des mots pour cacher avec couleur que le régime est la tyrannie des élites qui détestent le peuple, vivent des citoyens, et qu’il y a une primauté de ce qui est racialisé ou étranger, considérant cela comme une vertu en soi.

Macron Les sondages se situent à un niveau historiquement bas. Ses politiques de l'Agenda 2030 contre l'agriculture, l'industrie, son jeune ami Attal en tant que Premier ministre, l'insécurité incontrôlée et l'immigration subventionnée, pour une raison inexplicable, pour ces athlètes millionnaires qui ne vivent pas dans des quartiers multiculturels, n'ont pas gagné les sympathies d'une classe moyenne ouvrière étouffée par les impôts dans les quartiers islamisés, ni des jeunes sans abri, sans sécurité dans les rues et avec un avenir sur le front du Donbass. Pensez-vous que les jeunes de Saint-Denis iront mourir pour la « démocratie européenne » ?

« Dans une situation jamais vue auparavant »

Macron doit mettre le feu à l'ambiance, à la division dans les rues et à la peur des ultra, méga, extrême droite et lui reprocher la tension de la subir. Pour ce faire, Macron a appelé à la campagne son protégé, son favori Kylian Mbappé. Le capitaine de l'équipe de France de football, lors de sa première conférence de presse à l'Euro, a particulièrement appelé les jeunes à aller voter. Dans un discours, peut-être écrit à l'Elysée après avoir visionné un film sur Winston Churchill: «Nous savons que c'est un moment crucial de l'histoire de France, un événement sans précédent. Nous devons avoir des priorités claires et même si le football est très important pour nous tous, nous nous trouvons dans une situation jamais vue auparavant. Les extrêmes sont aux portes du pouvoir. (Il fait référence à Le Pen, puisque Mélenchon n'est pas près de gagner quoi que ce soit). Je pense qu'il y a des jeunes qui ne sont pas conscients de ce qui se passe. « Je vous appelle à aller voter, c'est important de s'identifier au pays et qu'il représente nos valeurs de diversité, de tolérance et de respect. ». Une reformulation de la formule constitutionnelle et révolutionnaire de Liberté, Égalité et Fraternité, la (fausse) devise de la France moderne. C’est désormais un faux slogan du postmodernisme. Le pays français veut être le leader d’une Europe sans nations, et l’entrée d’une nouvelle ère a besoin de nouveaux slogans et de nouveaux penseurs. Des Lumières à l’Euro Coupe ; de Rousseau et Robespierre à Kylian Mbappé. Peut-être que la France n’est pas si mauvaise.

Footballeur Marc Thouram Il a avoué que « lorsque Le Pen a remporté les Championnats d'Europe, nous avons tous été choqués dans les vestiaires ». Pauvre. Des jeunes, dont beaucoup sont racialisés et multimillionnaires parce qu’ils sont des athlètes à succès. Mbappé vient vivre à Madrid, dans le luxueux complexe privé de La Finca, très loin de tout quartier de Madrid où sont endurés les politiques multiculturelles, l'insécurité et la violence dans la coexistence, qu'il appelle « diversité ». Il n'y a ni tolérance ni respect pour les voisins, mais plutôt criminalité et délinquance.

Cette troupe de penseurs, sans avoir terminé l'éducation de base, ose lancer un manifeste pour nous faire prendre conscience de leur peur de l'extrême droite.

Le sauveur de Macron a ouvert la porte à tous ces athlètes qui pensaient pouvoir venir faire la leçon aux humbles citoyens sur les problèmes et les politiques entre les ballons. Cette troupe de penseurs, sans avoir terminé l'éducation de base, ose lancer un manifeste pour nous faire prendre conscience son peur de l'extrême droite. Nous devons prendre parti dans la vie publique sur les questions importantes, ils répètent. Les mêmes qui ont refusé de s'exprimer et sont restés silencieux face aux attentats islamistes en France. Quand le professeur a été décapité Samuel Patty, ils se taisaient. Lorsqu’ils ont démembré une Française blonde dans une valise, ils sont restés silencieux. Alors que 64 viols de femmes se produisent chaque jour en France, ils restent silencieux. Quand 370 agriculteurs français se suicident chaque année parce qu'ils sont en ruine totale à cause du gouvernement, de ses impôts, de ses réglementations et de ses coûts, ils gardent le silence.

Le cirque des mensonges

Cette bande d'athlètes millionnaires qui vivent parmi les Ferrari, les Lambo, les demeures, les gardes du corps dont le contact avec le peuple se fait lorsqu'ils sont salués comme des dieux dans le cirque des mensonges de la démocratie, n'ont pas du tout peur de rentrer la nuit dans leurs luxueuses maisons, ni ne sont-ils ni ses filles ni ses petites amies. Ils n'ont pas peur de prendre les transports en commun. Ils n’ont pas peur de ne pas joindre les deux bouts. Ils n'ont pas peur d'être s'accroupir le logement. Ces bouffons des élites privilégiées de l’Agenda 2030, diversité oui, mais pluralité politique non, aux frontières ouvertes à l’islamisation, ont peur que le garçon RothschildMacron, quittez le pouvoir et laissez ceux qui vous acclament oser voter pour quelque chose qui souligne le problème avec lequel ils tentent de survivre en allant au stade de football. Laissons le peuple y répondre lors des urnes.

A lire également