EL PAÍS

Ximo Puig renonce à son mandat de sénateur territorial

L’ancien président de la Generalitat Valenciana et actuel sénateur territorial, Ximo Puig, a annoncé sa démission du Sénat, où il siégeait depuis juillet dernier. Puig suit ainsi la feuille de route tracée depuis qu’il a décidé d’abandonner la direction du PSPV et, par conséquent, son rôle de député régional. Sa prochaine destination sera, selon les prévisions, le poste d’ambassadeur d’Espagne auprès de l’OCDE, à Paris, que le conseil des ministres pourrait approuver lors de sa réunion de mardi.

Dans sa démission, présentée ce lundi au président des Cortes valenciennes, la Chambre qui l’a nommé sénateur territorial, Puig exprime sa gratitude, qu’il étend à tous les députés, « pour m’avoir fait l’honneur de représenter notre territoire au Sénat ». pendant les premiers mois de cette législature. « Je souhaite que nous continuions à travailler, depuis les communautés autonomes, pour transformer le Sénat en une authentique chambre de représentation territoriale qui aide à mieux comprendre la diversité polyphonique de l’Espagne et aborde de manière plus adéquate la cohésion territoriale et sociale de notre société », affirme-t-il. . Son écriture.

Ximo Puig, 65 ans, a annoncé en décembre son intention d’abandonner la direction des socialistes valenciens, sept mois après, malgré l’obtention de meilleurs résultats que lors des élections précédentes, le PSPV a perdu la possibilité de gouverner. Il a ensuite renoncé à son parcours de député régional comme le début de la fin de la politique de première ligne, une étape qui a commencé en 1983 au Parlement valencien.

La décision de « prendre du recul pour que le projet puisse faire deux pas en avant » et de convoquer un congrès extraordinaire a donné lieu à un début de quelques semaines de tensions, avec trois candidats à la direction. L’accord entre ceux-ci n’est intervenu qu’avec l’intervention du secrétaire d’organisation du PSOE, Santos Cerdán, qui a obtenu une candidature d’intégration dirigée par la ministre de la Science et de la Technologie, Diana Morant, élue ce mois-ci secrétaire générale des socialistes valenciens. de février. .

Le poste d’ambassadeur d’Espagne auprès de l’OCDE est actuellement occupé par Manuel Escudero, 77 ans, en poste depuis 2018. Auparavant, il était secrétaire à la politique économique et à l’emploi de la Commission exécutive du PSOE.

A lire également