Des agriculteurs bloquent l'autoroute A6 le 31 janvier 2024 à Villefranche-sur-Saëne, près de Lyon, au milieu de manifestations à l'échelle nationale organisées par plusieurs syndicats d'agriculteurs sur les salaires, les taxes et la réglementation.  (Photo de JEFF PACHOUD / AFP)

Les agriculteurs européens maintiennent leurs blocages en France et étendent leurs protestations à l’Espagne

Les syndicats agraires espagnols ont annoncé ce mois-ci qu’ils se joindraient au mouvement de protestation qui vit L’Europe dans l’ensemble Franceoù les agriculteurs maintiennent le blocage de plusieurs autoroutes donnant accès à Paris malgré les nouvelles annonces du gouvernement.

Le bureau des plaintes est vaste oui Cela dépend de chaque centrale syndicale du pays : aide urgence à des secteurs en crise, certains frappés par la sécheresse ; moins de bureaucratie ; un meilleure rémunération les producteurs; etc.

Mais la majorité coïncide en signalant des normes de production dans syndicat européennotamment en ce qui concerne l’utilisation de pesticides, oui les importations depuis la fin du blocus comme causes d’une éventuelle baisse des revenus oui perte de compétitivité.

L’importation de ceci est un cas de figure, avertissent les syndicats espagnols ASAJA, COAG et UPAdans son appel Le manifestation

Depuis la Suède, le président français, Emmanuel Macroncritiqué Le calme « blâmer» Le l’UE de tous les maux oui averti que beaucoup d’entre eux Les agriculteurs Les Français n’ont pas de salaire sans leur aide Politique agricole commune (PAC) Européen.

Mais d’un côté, il a réitéré son opposition à l’accord commercial que l’UE négocie depuis 1999. oui il Mercosurconsidérant que les normes de production agricole de ces nations sud-américaines «je ne suis pas homogène» avec les Européens.

Macron, qui s’entretiendra en juillet à Bruxelles avec le chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyenabogó en outre pour une meilleure réglementation des importations de pollo oui céréales de Ukraineun pays en guerre depuis 2022 contre Russie.

UN quelques mois des élections Parlement européen Juin, la colère agraire, qui a aussi vécu Allemagne, Pologne, Roumanie, Belgique et Italieaccroît la pression sur les politiques du mandat actuel car il Pacte vertqui comprend des mesures de transition écologique agricole.

« L’exception agricole française »

Fr Franceépicentre de manifestationle secteur agricole symbolique s’est retiré avec force de 18,1% du PIB en 1949, en pleine reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, à 2,1% en 2022, selon les données officielles.

La deuxième économie HEIN a perdu en outre en 50 ans les trois quarts de Sus Les agriculteurs oui bétail oui recourir de plus en plus Le importations : un sondage de chacun de l’étranger, ainsi que 60% de fruits.

Pour tenter de calmer les esprits, le premier ministre, Gabriel Attalhommage Le travailleurs du secteur oui il a revendiqué une « exception agricole française » indéfinie devant l’Asamblea (chambre basse) dans son premier discours de politique générale.

Attalqui promettait de supprimer l’allocation diesel à usage agricole, a annoncé de nouvelles mesures comme le paiement des subventions PAC, source d’aide fiscale pour les agriculteurs. oui un plan pour le contrôler apportabilité des produits.

Mais Sus les mesures suivent sans convaincre Le eux Les agriculteurs mobilisé depuis le 18 janvier oui qui depuis la lune bloque les principales autoroutes d’accès Le Paris.

a déclaré Alice Avisse, membre du syndicat agraire municipal FNSEA. Los Les agriculteursensemble Le Sus tracteurs, si disponibles Le passez une nouvelle nuit sur les routes.

Selon la police, quelque 9.000 personnes ont participé à environ 170 manifestation enregistré l’après midi des martes à France.

Même si les autorités autorisent son développement, surveillance d’un convoi de 200 tracteurs qui a quitté la lune du sud-ouest du pays Le appelé de l’Union de coordination rurale oui dont l’objectif est de bloquer l’important marché majoritaire du Rungis.

je dis Serge Bousquet-Cassagnequi est disponible Le rejoignez le convoi qui attend d’arriver Le Rungis les miércoles.

A lire également