Le procès du Real Madrid et de l'Athletic Club contre LALIGA Impulso est rejeté

Le procès du Real Madrid et de l'Athletic Club contre LALIGA Impulso est rejeté

LALIGA a annoncé mardi avoir pris connaissance du jugement du Tribunal National qui a « rejeté » le procès intenté par l'Athletic Club et le Real Madrid CF contre LALIGA.

Selon LALIGA dans un communiqué, « le jugement confirme la légalité de l'opération, soulignant qu'elle est conforme aux cadres légaux et réglementaires en vigueur. En outre, il souligne que les statuts de LALIGA et la réglementation applicable en matière de gestion et d'administration des droits audiovisuels et économiques des entités sportives n'ont pas été violés. Cela implique que l'opération a été réalisée dans le respect des pouvoirs et procédures établis par la loi et les statuts de LALIGA.

Ainsi, il assure qu'il est validé que les procédures suivies pour l'approbation et l'exécution de l'opération avec CVC « ont répondu aux exigences statutaires et légales », y compris les votes et approbations nécessaires au sein des organes directeurs de LALIGA.

LALIGA affirme que le jugement conclut que l'opération avec CVC ne porte pas atteinte aux droits des clubs participants de LALIGA

En outre, LALIGA affirme que le jugement conclut que l'opération avec CVC ne porte pas atteinte aux droits des clubs participants de LALIGAarguant que les accords conclus « ont été conclus d’une manière qui respecte les droits et obligations des clubs, sans leur imposer de conditions injustes ni qui altèrent de manière significative leur participation et leurs droits au sein de la compétition ».

Il soutient en outre qu'ilreconnaît l'autonomie de LALIGA pour gérer et administrer ses droits commerciaux et audiovisuels, à condition qu'ils soient exercés dans le cadre juridique existant. Cela inclut la capacité de réaliser des opérations financières et commerciales considérées comme bénéfiques pour le groupe de ses membres, en respectant toujours les lois et réglementations applicables, comme c'est le cas de LALIGA Impulso.

LALIGA a indiqué qu'elle se félicite de la décision « qui entérine une nouvelle fois la légitimité de l'accord des clubs avec le CVC, qui bénéficie du soutien de 44 clubs signataireset a permis à ces clubs de projeter des investissements, sans compter sur des aides publiques, qui autrement auraient été inabordables et qui accéléreront la croissance des clubs dans 20 ans en termes d'investissement, d'infrastructure, d'internationalisation et de professionnalisation, entre autres.

A lire également