Vacuna de AstraZeneca réduit la transmission après une dose, selon un studio

Coronavirus : 5 interpellés à Paris pour une soirée clandestine de 100 personnes

Cinq personnes ont été arrêtées ce matin à Paris en tant qu’organisateurs d’une fiesta clandestine qui a réuni une centaine de participants sans respecter les restrictions sanitaires.

La préfecture de police de la capitale a indiqué sur Twitter que le matériel sonore avait été ignoré et qu’une information judiciaire avait été ouverte.

En cette période de crise sanitaire, comme le rappelle ce dimanche BFM TV, les organisateurs de soirées clandestines peuvent être condamnés à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende pour avoir mis leur vie en danger.

La fiesta, à l’ouest de la ville, votre place en bordure du boulevard dit périphérique, la circonvallation qui donne le tour à la ville.

La police a ajouté qu’elle avait dû couper la circulation pour éviter « un accident grave ».

BFM TV, qui a infiltré un de ses journalistes, a souligné que le profil des assistants était varié, allant de jeunes d’une vingtaine d’années à des personnes qui aidaient directement du travail, et dans leur majorité, ne retiraient pas le masque.

La touche d’automne est en vigueur en France de six heures de l’après-midi à six heures du matin, sauf pour des raisons impératives, et le président français, Emmanuel Macron, a déclaré que cela vient « unos ocho o diez días » avant de planter de nouveaux slogans en fonction de comment faire évoluer la situation.

Le vaccin contre le COVID-19 développé par les Britanniques d’AstraZeneca et de l’université d’Oxford réduit la transmission du virus de 67% depuis la première dose, selon une analyse des essais cliniques diffusés aux enfants.

A lire également